Aurelgadjo.fr ~blougue ~ Notes persos

Tag: clim

Plus de ventilation dans une mégane 2

by on mai.30, 2010, under Non classé

Note : grâce à la réutilisation des composants par renault, cet article est susceptible de vous aider même si vous avez une Clio 2, Scénic 1, et probablement d’autres modèles ;) (MAJ avril 2011 : CITROEN C5 également ! / MAJ septembre 2011 : SCENIC II également !). Même si le transistor n’est pas le même et que sa position non plus, la procédure reste la même. Laissez-moi un commentaire avec la référence du transistor et le modèle de votre voiture et je jetterai un œil pour vous ;)

Comme ça, tout d’un coup, il y a quelques jours, la ventilation de ma mégane II s’arrête. Le tableau de contrôle fait comme si de rien était, le petit logo du ventilateur fonctionne normalement…

J’ai vu sur internet qu’il y avait des gens qui avaient le problème inverse : la ventilation se met à fond. En permanence.

Après quelques recherches, je tombe sur ce forum.  La personne a son ventilateur bloqué en marche permanente à bord d’une Clio 2 avec climatisation automatique (la clim auto est importante. Si la votre est manuelle (on tourne un bouton au lieu de choisir sa température), alors ma résolution ne vous sera pas applicable, désolé !).

D’autres personnes dans le topic parlent de problème de ventilateur HS, mais la solution reste la même. Après avoir réfléchi de façon logique et éliminatoire (test des fusibles, test de toutes les combinaisons possibles de fonctions de clim/chauffage, …), j’en suis venu à penser que c’était le module de puissance. Ce module de puissance prends (de ce que j’en ai compris ;) ) en entrée du 0, du 12 et un signal de commande. Il sort ensuite un courant pulsé à destination du motoventilateur (de la ventilation).

Ce module, chez renault, se change intégralement, pour un coût d’à peu prés 100 euros, hors main d’œuvre, hors diagnostique, hors éventuelle entourloupe (du genre on vous fait changer le ventilateur à 400€ dans la foulée…)

Voici la pièce en question ;) ça fait quelque chose comme 12cm de long

En revanche, si sur les Clio 2 il semble facile d’accès (par le capot moteur), sur les mégane 2, c’est bien plus hardu ! Non seulement c’est sous le volant, mais en plus c’est alambiqué… Hommes aux gros doigts, passez votre chemin. Voici les consignes disponibles dans la RTA (N’hésitez pas à enregistrer l’image sur votre PC pour zoomer) :

En tout cas personnellement, pour avoir essayé en débranchant la batterie ou non, n’y perdez pas votre temps ! A part à devoir reprogrammer l’auto radio, étalonner les vitres électriques et remettre l’heure, l’utilité est assez contestable.

Notez que dans leur consigne, il y a UNE vis. Personnellement, j’en avais une deuxième derrière le module. Déjà la première est difficile d’accès, mais alors la seconde, il faut avoir un bon toucher aux doigts pour la trouver.

Je vous conseille de vous armer d’une clé torx T20 coudée (surtout coudée !), pour ~3 euros chez votre dealer de bricolage préféré.Reculez le siège conducteur et suivez la procédure de l’image. N’oubliez pas que pour dévisser il faut tourner dans le sens anti-horaire. Pour trouver la deuxième vis, allez-y au toucher, bon courage.

Une fois l’objet en votre possession, sachez que la voiture peut très bien fonctionner sans (pas trop longtemps quand même… Mais au moins ça ne vous immobilise pas).

Ouvrez-la avec un (ou des) tournevis plats. On y découvre un intérieur ma foi sympathique

Le gros machin noir collé au métal, c’est notre transistor. Celui-ci étant supposé HS, vous pouvez le maltraiter sans crainte. Pour faciliter sa dessoudure, n’hésitez pas à le décoller du radiateur le plus possible.  Et dessoudez-le comme vous pouvez. Personnellement avec de la tresse à dessouder et un fer de 40W j’ai eu beaucoup de mal… Ce n’est qu’au final que je me suis résolu à le casser pour ensuite enlever la soudure résiduelle… Eh bien j’aurais dû commencer par là, c’était bien plus facile… Mais n’oubliez pas la tresse à dessouder, par rapport à une pompe c’est assez magique. Au pire, vous pouvez passer un petit coup de perceuse.

N’ayant pour le moment pas la pièce de rechange (je fais ici un diagnostique), j’ai mis un fil entre deux des trois connexions. Voyez la photo ci après pour savoir où. Faites attention de mettre un fil de grosse section, le courant qui passera là sera assez fort. Cette étape est facultative… J’ai voulu la faire pour être sûr de bien localiser la panne. Si vous ne voulez pas faire une soudure/déssoudure/remontage/redémontage, passez à l’étape suivante.

Puis rebranchez sommairement la carte. Si votre ventilation se met à fond, c’est bien ce transistor qui était en cause !

 

Notre pièce en question était dans mon cas un MOSFET de Fairchild-75344G. Je suis allé chez selectronic à Nation (paris). Le vendeur n’avait pas cette pièce exactement, il m’a proposé un bon équivalent selon lui, un irf3205, pour la comme modique de… 1€90 :) à mettre en face des 110€ demandés par renault pour la pièce entière. Tous deux ont un Vdss de 55V et une Tj de 175° (c’est la température interne à partir de laquelle le composant se détruit). Ce sont des MOSFET canal N avec un brochage en GDS (Grille Drain Source). En revanche, voici leurs différences :

fairchild 75344G

(pièce d’origine)

Irf 3205

(pièce de remplacement)

Boitier TO-247 TO-220AB
drain current (constant) 75A (jusqu’à 130°C) 110 à 80A (100°C → 25°C)
drain current (pulsed – 2kHZ) ~300A 390A (dépend de la T°)
power dissipation 285W 200W

Le boitier est la forme du composant. Ici la différence de boitier rendra nécessaire un bricolage pour souder le composant. De plus la surface de contact avec le radiateur étant plus faible, je crains un peu pour la longévité de la réparation. Donc si vous achetez votre composant ailleurs, essayez vraiment d’avoir le même boitier. Mes craintes sont confirmées par le fait que l’IRF3205 ne peut dissiper que 200W alors que l’original dissipe 285W. Pour le reste des spécifications, ça semble ok.

Afin de respecter la chronologie d’un lecteur réalisant les opérations en me lisant (coucou :) ) , bien laver l’endroit du contact entre le transistor et le radiateur pour enlever les résidus de patte thermique. S’aider d’acétone ou de white spirit.

Voici donc le petit bricolage nécessaire dû au problème de boitier :

 

Comme vous pouvez le voir, l’IRF est presque 3x plus petit que son pote. Il faut donc tordre les pattes avec précision et les couper (attention, pas trop !) pour qu’elles rentrent sur le circuit. Ensuite on soude. Ne pas hésiter à mettre une bonne quantité d’étain. Ne surtout pas oublier d’appliquer de la patte thermique entre le dos du composant et du radiateur, c’est vraiment nécessaire. Personellement j’ai mis de la patte thermique que j’utilise aussi pour les processeurs d’ordinateur. ça coûte là aussi quelques euros.

Vous pouvez aussi déformer légèrement la pièce qui plaque le transistor contre le radiateur pour qu’elle exerce encore plus de pression qu’avant, histoire que ça tienne bien. Puis la remettre en place.  

Il n’y a plus qu’à refermer le boitier puis remonter le tout dans la voiture. Et normalement tout roule ;)

 

Sources et liens utile pour ceux qui ont une voiture autre qu’une mégane 2 (et je remercie beaucoup les auteurs et participants de ces topics sans lesquels je n’aurais même pas essayé la manip) :

http://www.forum-auto.com/pole-technique/section12/sujet358759.htm (Scénic 1Ph2)

- http://www.forum-auto.com/pole-technique/section12/sujet480164.htm#t15579161 (Scénic ventilation en continu)

- http://www.forum-auto.com/pole-technique/section12/sujet343220.htm (sur une Clio 2)

 

 

 

 

24 Comments :, , , , , , , , , , more...

Looking for something?

Use the form below to search the site:

Still not finding what you're looking for? Drop a comment on a post or contact us so we can take care of it!

Visit our friends!

A few highly recommended friends...